Les appareils électroniques seront permis en tout temps sur les vols canadiens

OTTAWA – Les passagers des transporteurs aériens canadiens pourront bientôt utiliser des appareils électroniques portatifs pendant toutes les phases du vol, y compris au décollage et à l’atterrissage, en autant qu’ils ne transmettent pas de signaux.

La ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt, a indiqué lundi que la réglementation est modifiée afin de permettre en tout temps l’usage d’appareils photo, de jeux électroniques, de tablettes ou d’ordinateurs. Les voyageurs devront néanmoins s’assurer que leurs appareils soient réglés en mode «avion» ou «non-communication».

Mme Raitt a soutenu que cette décision visait à trouver un équilibre entre la sécurité des passagers et leur confort.

En vertu de cette exemption au Règlement de l’aviation, chaque transporteur aérien canadien devra toutefois démontrer que ces appareils ne nuisent pas au fonctionnement de ses aéronefs, et que pendant les phases critiques des vols ou en cas d’urgence, tous les passagers sont en mesure d’entendre et de suivre les directives de l’équipage.

Air Canada s’est aussitôt réjoui de l’annonce de la ministre Raitt. Le transporteur a indiqué lundi, dans un communiqué, que des mesures avaient été prises afin de mettre en place les nouvelles procédures de façon sécuritaire, tant du côté du réseau principal que de ceux d’Air Canada rouge et des partenaires commerciaux régionaux d’Air Canada Express.

Air Canada a parlé d’une «expérience de voyage améliorée», qui permettra d’harmoniser ses politiques avec celles en vigueur dans d’autres pays.

L’an dernier, l’Autorité fédérale de l’aviation aux États-Unis a levé son interdiction sur l’usage d’appareils électroniques en respect de conditions de vols sécuritaires. Peu après, tous les grands transporteurs américains ont commencé à permettre l’usage des appareils; l’Agence européenne de la sécurité aérienne a rapidement emboîté le pas.

Les plus populaires