Les Canadiens paient plus de 500 M$ par année pour des factures imprimées

TORONTO – Les Canadiens paient probablement plus d’un demi-milliard de dollars par année pour recevoir des exemplaires imprimés de factures et de relevés bancaires, selon le Centre pour la défense de l’intérêt public.

L’organisation a sondé plus de 2000 Canadiens et a découvert que les trois quarts des participants désapprouvent la pratique de facturer des frais supplémentaires à la clientèle pour l’obtention d’un relevé ou d’une facture papier.

Le tiers des personnes interrogées ont indiqué qu’elles ne sont pas à l’aise de recevoir des relevés ou des factures en ligne.

Bien que les banques et industries des télécommunications n’aient pas dévoilé combien d’argent elles reçoivent chaque année pour l’envoi de factures papier, l’organisation sans but lucratif estime dans son rapport que la somme pourrait se situer entre 495 millions $ et 734 millions $, plus taxes.

Le groupe estime également que jusqu’à 102 millions $ de frais sont payés chaque année par des Canadiens à faible revenu et des personnes âgées qui n’ont pas accès à Internet à la maison ou n’utilisent pas d’ordinateurs.

Le rapport inclut une demande au gouvernement fédéral de respecter son engagement d’éliminer la pratique d’imposer des frais pour l’envoi de factures papier.

Le sondage téléphonique a été effectué auprès de 2005 Canadiens entre août et septembre de l’an dernier. Sa marge d’erreur est de plus ou moins 2,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.