Les cégépiens veulent augmenter la pression sur le gouvernement Couillard

ROUYN-NORANDA, Qc – La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) est réunie en fin de semaine à Rouyn-Noranda, afin de concocter un plan d’action pour lutter contre les coupes budgétaires dans l’enseignement supérieur.

Déjà, une initiative a été mise sur pied: «Je sauve mon Cégep». La démarche incite les cégépiens à former des chaînes humaines le deuxième jour de chaque mois, soit au lendemain d’autres chaînes qui se tiennent autour des écoles primaires et secondaires.

Les étudiants mais aussi les employés des collèges et les simples citoyens sont invités à participer à ce mouvement.

Mais le président de la FECQ, Antoine Côté, espère que la mobilisation sera encore plus grande lors de la prochaine session collégiale. D’autres moyens de pression sont envisagés.

Selon l’association qui représente 65 000 étudiants provenant de 21 cégeps répartis sur tout le territoire québécois, ce sont près de 150 millions $ dont les collèges ont été privés au cours des cinq dernières années.

Laisser un commentaire