Les cigarettes électroniques seraient peu efficaces pour arrêter de fumer

MONTRÉAL – Les fumeurs qui se tournent vers les cigarettes électroniques pour arrêter de fumer réduisent en fait leurs chances de succès de 28 pour cent, prévient une nouvelle étude américaine.

Des chercheurs de l’Université de la Californie à San Francisco ont passé en revue 38 études qui se sont penchées sur le lien entre la cigarette électronique et l’abandon du tabagisme.

Ils en viennent à la conclusion que les fumeurs qui ont eu recours à la cigarette électronique pour arrêter de fumer abaissaient de 28 pour cent leurs chances de succès, comparativement aux autres.

Les cigarettes électroniques chauffent un liquide dont la vapeur est aspirée par le fumeur, ce qui lui procure sa dose de nicotine.

Aucun fabricant de cigarettes électroniques n’a encore demandé aux autorités américaines d’homologuer son produit comme outil efficace dans la lutte au tabagisme.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal médical The Lancet Respiratory Medicine.