Les États-Unis larguent des vivres et de l’eau en Irak aux civils qui fuient

BAGDAD – Des avions américains ont parachuté des vivres et de l’eau samedi à des milliers d’Irakiens qui fuient les régions du pays qui sont maintenant contrôlées par les militants islamistes.

Ces civils se sont réfugiés dans des secteurs montagneux du nord, et selon des responsables, la crise humanitaire s’amplifie.

Vendredi, les États-Unis ont mené leurs premières frappes aériennes dans le nord de l’Irak contre des extrémistes de l’État islamique.

Plusieurs alliés de Washington ont appuyé l’intervention militaire, promettant des mesures urgentes pour aider les centaines de milliers de réfugiés et personnes déplacées dans la région.

Les minorités ethniques et religieuses, craignant la persécution et les massacres, ont fui alors que leurs villes tombaient les unes après les autres.

Les plus populaires