Les failles du programme Nutrition Nord persistent, selon une étude

Le programme de subventions fédérales pour aider les résidants du Grand Nord canadien à faire face aux coûts élevés de la nourriture n’a pas réglé les problèmes signalés par le vérificateur général, affirme une chercheuse de l’Université de Toronto.

Selon Tracey Galloway, il n’y a pas de façon de vérifier que les millions de dollars de subventions accordés pour amortir le coût des aliments sont bel et bien dépensés en épicerie.

Les changements apportés l’été dernier, sous le précédent gouvernement, n’étaient que poudre aux yeux, soutient Mme Galloway.

Au cours de la campagne électorale, les libéraux ont promis plus d’argent et des réformes pour augmenter la transparence et l’imputabilité du programme Nutrition Nord Canada.

Selon un porte-parole du principal détaillant de nourriture du Nord, l’entreprise s’est soumise à plusieurs audits indépendants.

Les coûts élevés de la nourriture au Nunavik et au Nunavut sont un problème majeur, les frais de livraison faisant doubler ou tripler le coût des produits frais.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.