Les figurines du maire Rob Ford font toujours fureur à Toronto

TORONTO – À quelques jours de Noël, des centaines de personnes ont fait la file à l’hôtel de ville de Toronto, vendredi, dans l’espoir de mettre la main sur l’une des «figurines à tête branlante» à l’effigie du maire Rob Ford.

La mise en vente de la seconde cargaison a connu un succès encore plus fulgurant que la première. Le mois dernier, les figurines s’étaient vendues comme des petits pains chauds.

Cette fois, la queue s’est formée bien avant le lever du jour autour de l’hôtel de ville.

«J’étais restée en ligne pendant deux heures et j’étais repartie les mains vides», s’est souvenue Corrie Balogh, qui attendait patiemment son tour de nouveau.

«C’est un héros. Il est formidable. Il fait la fête. Il est beaucoup plus authentique que n’importe qui», a-t-elle dit au sujet du maire Ford.

À l’avant de la file, Peter Roil a candidement admis qu’il voulait acheter une figurine pour la revendre par la suite.

Il a affirmé qu’il n’était pas un grand admirateur du maire Ford, lequel a reconnu — entre autres — avoir fumé du crack, acheté des stupéfiants et conduit en état d’ébriété.

«Je n’arrive pas à croire qu’il a toujours sa carte d’accès pour entrer dans l’édifice après tout cela», a laissé tomber M. Roil.

Le maire Ford a été accueilli par des cris enthousiastes. Alors qu’il signait les figurines, les gens ont commencé à scander: «Quatre ans de plus!» et «Rob Ford! Rob Ford!».

M. Ford, qui a été dépouillé de la majorité de ses pouvoirs de maire par le conseil municipal, semblait détendu et a affirmé qu’il était satisfait de voir les gens lui manifester ce qu’il a qualifié de soutien sans précédent.

«Je ne suis pas une célébrité», a-t-il déclaré.

«Ça me donne un sentiment d’humilité, a-t-il poursuivi. Je n’ai jamais vu cela auparavant. J’apprécie vraiment le soutien. Je suis juste une personne normale.»

Selon le maire Ford, tout cela est de bon augure en vue des prochaines élections municipales, qui auront lieu en octobre 2014.

«J’ai hâte aux élections. Laissez les gens s’exprimer», a-t-il plaidé.

Ceux qui n’ont pu repartir avec une figurine vendredi — les exemplaires étaient disponibles en quantité limitée — pouvaient s’inscrire pour la troisième livraison.

Les figurines à tête branlante de Rob Ford se détaillent à 20 $ l’unité. Les recettes vont à des oeuvres de bienfaisance.