Les incendies en Colombie-Britannique forcent l’évacuation de 27 résidences

OLIVER, C.-B. – Un incendie de forêt alimenté par les forts vents a forcé l’évacuation de 27 résidences, vendredi, dans le sud de l’Okanagan, en Colombie-Britannique.

Le service des incendies de la Colombie-Britannique a indiqué que les vents qui avaient balayé la région dans la nuit de jeudi à vendredi avaient attisé le brasier de Testalinden Creek, qui s’étend sur une superficie de 37 kilomètres carrés, au sud de la ville d’Oliver.

Le district régional de Okanagan-Similkameen demande aux habitants touchés par l’ordre d’évacuation de d’aller s’inscrire à des centres communautaires de la région.

Les résidants d’au moins 250 maisons demeurent sur un pied d’alerte, alors que les autorités pourraient leur ordonner de quitter à n’importe quel moment.

Le service des incendies affirme que 232 pompiers, 11 hélicoptères et 21 unités d’équipement lourd avaient été dépêchés sur les lieux pour combattre les flammes.

Le vent a également poussé la fumée du brasier de Stickpin, dans l’État de Washington, qui a recouvert la vallée de l’Okanagan.