Les manifestants ont quitté Muskrat Falls pendant que les plaintes sont évaluées

HAPPY VALLEY-GOOSE BAY, T.-N.-L. – La société d’État qui supervise le projet hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador, affirme que des manifestants ont quitté le chantier pendant que des plaintes au sujet de l’embauche et d’un présumé incident raciste sont examinées.

Nalcor Energy affirme que de petits groupes de manifestants, présents à deux endroits différents, ont quitté ce matin.

Le président-directeur général de Nalcor, Ed Martin, a rencontré des chefs innus dimanche et s’est excusé auprès d’un jeune Innu après qu’il eut supposément été attaqué sur le site.

La grande chef de la Nation innue, Anatasia Qupee, a dit que Nalcor avait accepté de discuter pour voir si l’entente de bénéfices qui doit aider des travailleurs innus qualifiés à obtenir des emplois a été respectée.

De petits groupes de manifestants ont interrompu le travail à Muskrat Falls au cours des derniers jours, mais Nalcor dit que les entrepreneurs rappellent désormais leurs employés sur le site.

La GRC dit qu’un homme de 23 ans de Goose Bay a été accusé de voies de fait en lien avec un événement survenu sur le site le 9 août.