Les médailles des Jeux panam ont une inscription en braille pour la 1ère fois

TORONTO – Les médailles des Jeux panaméricains et parapanaméricains de cet été sont confectionnées avec des matériaux provenant de mines de l’Ontario, de la République dominicaine et du Chili, et comportent une inscription en braille pour la première fois.

Les médailles d’or, d’argent et de bronze ont été dévoilées au Musée royal de l’Ontario lors d’une cérémonie animée par le médaillé d’or olympique canadien Mark Tewksbury.

Les matériaux qui entrent dans la composition des médailles ont été fournis par la Barrick Gold Corporation de Toronto et proviennent de trois de ses exploitations minières dans les Amériques — l’or, de la mine Hemlo en Ontario, l’argent, de la mine Pueblo Viejo en République dominicaine et le cuivre, de la mine Zaldívar au Chili.

Si le braille — le mode d’écriture tactile utilisé par les aveugles — a été incorporé dans les médailles paralympiques dans le passé, il n’a jamais été utilisé dans la confection des médailles pour les athlètes valides lors des Jeux majeurs internationaux.

Les médailles pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains sont identiques sauf pour la couleur du ruban: bleu pour les Jeux panaméricains, orange pour les parapanaméricains.

Les médailles mesurent 86,7 millimètres de diamètre et pèsent 350 grammes.

Les Jeux panaméricains se dérouleront dans le sud de l’Ontario du 10 au 26 juillet et seront suivis des Jeux parapanaméricains, qui auront lieu du 7 au 15 août.

Les plus populaires