Les parents doivent tenir l’école au courant sur la vaccination, dit l’AMC

HALIFAX – Les médecins canadiens ont appelé les parents à fournir une preuve de la vaccination de leurs enfants aux autorités scolaires, mais n’ont pas été jusqu’à proposer une vaccination obligatoire pour les enfants.

Une résolution adoptée lors de l’assemblée générale de l’Association médicale canadienne, mercredi, à Halifax, appelle les gouvernements à autoriser les écoles primaires et secondaires à exiger des parents qu’ils déclarent le statut de vaccination de leurs enfants.

La résolution appelle aussi les responsables de la santé publique à discuter avec les parents dont les enfants ne sont pas adéquatement vaccinés.

En conférence de presse, la présidente de l’AMC, Cindy Forbes, a tenu à dire que la proposition ne suggérait pas une vaccination obligatoire, mais plutôt une approche permettant des mesures de santé publique appropriées pour protéger les enfants vulnérables dans l’éventualité de l’éclosion d’une maladie contagieuse.

L’Ontario et le Nouveau-Brunswick sont les deux seules provinces qui exigent actuellement les documents de vaccination lors de l’inscription d’un enfant à l’école.

Mme Forbes a dit juger crucial que les responsables de la santé publique sensibilisent les parents sur l’importance de la vaccination.

Appelée à préciser si les parents auraient à fournir une preuve de vaccination à l’école de leurs enfants, Mme Forbes a été sans équivoque. «C’est ce que nous demandons, qu’il y ait une preuve quelconque que (les enfants) ont été vaccinés», a-t-elle répondu.

Mme Forbes a affirmé que l’AMC cherchait à obtenir un leadership fédéral, ou à tout le moins une alliance des provinces, dans l’établissement d’un registre national de vaccination.