Les péquistes auraient pu atteindre l’équilibre budgétaire, selon Carlos Leitao

MONTRÉAL – Si le gouvernement Marois a échoué dans sa tentative d’atteindre le déficit zéro cette année, c’est parce qu’il s’est laissé distraire au cours de l’automne dernier, croit l’actuel ministre des Finances, Carlos Leitao.

À Montréal, mardi, M. Leitao a suggéré que le gouvernement péquiste a perdu son objectif de vue en raison de la préparation d’élections ainsi que du débat entourant le projet de charte des valeurs québécoises.

De passage devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain pour y présenter son budget, le ministre a estimé que le redressement des finances publiques a été relégué au second plan à compter de cette période.

Selon lui, cette situation a été à l’origine de l’annonce en novembre dernier par son prédécesseur Nicolas Marceau d’un déficit de 2,5 milliards $, qui a finalement atteint 3,1 milliards $.

En marge de son discours, M. Leitao a dit croire que le gouvernement Marois aurait pu redresser la situation financière de la province l’été dernier en mettant de l’avant des mesures visant à restreindre les dépenses publiques.

Le ministre a reconnu qu’il était difficile pour le gouvernement du Québec d’aller chercher de nouveaux revenus, mais qu’il était possible de contrôler et limiter les dépenses des programmes.

Son premier budget, dévoilé la semaine dernière, prévoit une croissance des dépenses de 1,8 pour cent cette année et de 0,7 pour cent en 2015-2016, année où l’équilibre budgétaire devrait être atteint.

Les plus populaires