Les provinces prêtes à accueillir Ottawa dans leur Alliance pour les médicaments

SAINT-JEAN, T.-N.-L. – Les premiers ministres des provinces et territoires ouvrent la porte au gouvernement fédéral pour qu’il se joigne à une alliance qui achète en gros des médicaments sur ordonnance.

Le premier ministre du Yukon, Darrell Pasloski, a dit que les provinces et les territoires aimeraient qu’Ottawa ajoute tous ses programmes de médicaments au sein de l’Alliance pour augmenter son pouvoir d’achat et exiger des prix plus bas des entreprises pharmaceutiques.

Il a précisé que le fédéral a suggéré d’intégrer seulement certains de ses programmes dans l’Alliance.

«Le Canada aimerait se joindre à notre alliance pharmaceutique pancanadienne et nous sommes enthousiastes à cette idée», a-t-il déclaré lors de la réunion du Conseil de la fédération qui s’est conclue vendredi à Saint-Jean de Terre-Neuve.

«Nous sommes emballés de savoir qu’ils souhaitent y intégrer certains de leurs programmes. Nous croyons qu’ils devraient tous les incorporer parce que cela augmente le pouvoir d’achat du groupe, et que cela nous permettrait de continuer à négocier avec les entreprises pour obtenir de meilleurs prix pour les Canadiens», a-t-il ajouté.

La ministre fédérale de la Santé, Rona Ambrose, a augmenté la pression récemment pour tenter de se joindre à ce réseau.

Le gouvernement fédéral est l’un des plus gros acheteurs de médicaments sur ordonnance au Canada, puisqu’il les fournit à la population des pénitenciers, aux Premières Nations, aux soldats et aux Anciens Combattants.

Dans une déclaration, Mme Ambrose a dit être satisfaite de la réponse des provinces et des territoires.

«En travaillant ensemble, nous pouvons réduire le prix des médicaments sur ordonnance au pays», est-il écrit.

Les premiers ministres disent que leur alliance a permis que le prix de 14 médicaments génériques soit réduit à 18 pour cent par rapport à la marque d’origine, permettant ainsi des économies de 190 millions $ pour l’année financière en cours.

M. Pasloski a ajouté que les provinces et les territoires s’attendent à ce que le Québec accroisse leur pouvoir d’achat quand il se joindra à l’alliance.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie