Les secours ont espoir de retrouver l’hélicoptère disparu en Arctique

IQALUIT, Nunavut – Les autorités gardent espoir de retrouver un hélicoptère et son pilote disparus près de l’île Baffin.

Derek Prescott de la Force opérationnelle interarmées (Atlantique) note qu’il y a beaucoup de radeaux de glace dans le Grand Nord, ce qui pourrait avoir permis au pilote d’atterrir en toute sécurité. Il se pourrait qu’il n’ait plus de batterie pour communiquer avec les secours.

Le petit hélicoptère biplace Robinson R22 a disparu samedi après-midi, au-dessus du détroit de Davis, alors qu’il effectuait un vol d’Iqaluit à Nuuk, au Groenland.

Le pilote, un citoyen russe selon M. Prescott, était seul à bord.

Son GPS envoyait des mises à jour. Les autorités canadiennes ont compris qu’il y avait un problème lorsque les mises à jour ont cessé d’arriver.

Derek Prescott est un pilote de recherche et sauvetage à bord d’un avion Hercules déployé pour retrouver l’hélicoptère. Transport Canada, la Garde côtière, des bateaux de pêche des environs et l’agence civile CASARA sont également à pied d’oeuvre pour les recherches. Un deuxième Hercules et un hélicoptère Cormorant de la Nouvelle-Écosse sont en route.

Une dense brume et un couvert nuageux bas nuisent jusqu’à maintenant à la visibilité des secouristes.

M. Prescott croit que le pilote perdu pourrait être celui qui tente de devenir le premier pilote à voler autour du cercle Arctique dans un petit hélicoptère.

«Nous ne voulons pas spéculer, mais nous croyons qu’il s’agit de la même personne.»

L’homme était arrivé à Iqaluit en Robinson R22 la veille du commencement des recherches.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie