Les soldats canadiens entraînent les Ukrainiens pour désamorcer des bombes

YAVORIV, Ukraine – Des soldats canadiens entraînent les troupes ukrainiennes pour désamorcer les engins explosifs artisanaux qui pourraient se retrouver dans l’est du pays, où le conflit fait rage depuis plusieurs mois.

Les militaires du 4e Régiment d’appui du génie, originaires de Gagetown, au Nouveau-Brunswick, sont actuellement à Yavoriv, en Ukraine, pour transmettre leurs connaissances acquises lors de l’intervention du Canada en Afghanistan, qui a duré plus de dix ans.

Au total, 15 soldats canadiens participent à la formation militaire impliquant 17 pays qui porte le nom «Saber Guardian/Rapid Trident 15». Cette formation ne fait pas partie de la mission d’entraînement au combat, annoncée en avril dernier, qui sera lancée prochainement.

Dans une entrevue récente avec La Presse Canadienne, le nouveau chef d’état-major de l’armée canadienne, le général Jonathan Vance, a laissé entendre qu’il faudrait attendre au mois de septembre pour que la mission d’entraînement de deux ans du Canada soit pleinement amorcée.

Détecter des bombes artisanales et les désamorcer seront parmi les éléments les plus importants de la formation des Ukrainiens, qui ont perdu de nombreux soldats par l’explosion de ces engins — et par les tirs d’artillerie.

Dans un communiqué, le ministre de la Défense Jason Kenney a expliqué que l’objectif de cet entraînement était d’aider l’Ukraine à résister et à défendre son intégrité territoriale.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie