Les téléphones intelligents et les tablettes ont la cote auprès des Canadiens

GATINEAU, Qc – Un rapport du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) confirme une tendance déjà observée par d’autres enquêtes: les Canadiens sont de plus en plus nombreux à se procurer des téléphones intelligents et des tablettes et leur consommation de données sans fil s’en ressent.

Selon la deuxième partie du Rapport de surveillance des communications du CRTC rendue publique mardi, en 2014, plus de 66 pour cent des Canadiens possédaient des téléphones intelligents, contre 62 pour cent l’année précédente. Pour les tablettes, ce chiffre a grimpé de 39 pour cent en 2013 à 49 pour cent en 2014. Rappelons qu’il y a quatre ans, seulement 24 et 3 pour cent d’entre eux avaient respectivement des téléphones intelligents et des tablettes.

D’ailleurs, l’utilisation des données sans fil — incluant les applications mobiles, les réseaux sociaux et la navigation — a cru de 15 pour cent de 2013 à 2014. Les Canadiens munis d’un téléphone intelligent ou d’une tablette ont consommé en moyenne un gigaoctet de données par mois.

L’industrie du sans-fil a profité de cette hausse d’utilisation, alors que ses revenus ont augmenté de 3,7 pour cent, à 22 milliards $. Les Canadiens ont dépensé en moyenne 79,08 $ par mois pour ces services.

Sans surprise, le nombre de ménages qui utilisent la téléphonie fixe a fléchi de 89 à 80 pour cent, l’équivalent de 380 000 ménages en moins. En fait, le pourcentage de ménages qui détiennent seulement un cellulaire, soit 20 pour cent, est plus élevé que ceux qui possèdent seulement un téléphone à la maison, soit 14 pour cent. Depuis 2003, ils sont huit fois plus nombreux à ne posséder qu’un téléphone cellulaire.

À la maison, les Canadiens ont aussi consommé davantage de bande passante sur leur réseau Internet. Le nombre moyen de gigaoctet a bondi de 49 pour cent, passant de 45 à 67 gigaoctets. Dans ce cas, les Canadiens payaient environ 38,91 $ par mois.

Finalement, le rapport note que les Canadiens dépensent en moyenne 203 $ par mois pour des services de communications divers, soit une hausse de 6,2 pour cent comparativement à l’année dernière.

«La croissance provient en grande partie des dépenses en services sans fil et Internet, qui ont connu une croissance de 14,1 pour cent et de 10,0 pour cent, respectivement», est-il écrit.

Laisser un commentaire