Lévis: l’agresseur présumé d’une femme, à coup de marteau, a comparu

QUÉBEC – L’homme soupçonné d’avoir agressé au marteau et au couteau son ex-conjointe, samedi, dans une résidence du secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon, à Lévis, a comparu lundi, à Québec.

Philippe Bernard, âgé de 36 ans, fait face à cinq chefs d’accusations. Il est accusé de tentative de meurtre, d’entrave à la justice, de délit de fuite et deux fois de bris d’engagement, car il lui était interdit d’importuner la présumée victime.

Vers 13 h 45, samedi, cette femme a logé un appel d’urgence après avoir trouvé refuge chez une voisine, affirmant avoir été sévèrement battue par son ancien conjoint.

Le relationniste du Service de police de Lévis, Éric Laliberté, a indiqué que la dame se trouvait dans un piteux état au moment où les forces de l’ordre l’ont rencontrée. Il a précisé qu’elle avait subi des lacérations et qu’elle avait été frappée à la tête, notamment avec un marteau.

M. Laliberté a également affirmé que le présumé agresseur avait lui aussi contacté les policiers en indiquant avoir l’intention de mettre fin à ses jours. Il s’est rendu à l’hôpital où il a été arrêté.