L’ex-maire Gilles Deguire a été formellement accusé de crimes sexuels

MONTRÉAL – L’ex-maire de Montréal-Nord et ancien policier Gilles Deguire a été formellement accusé mercredi matin de crimes de nature sexuelle au palais de justice de Montréal.

Un mandat d’arrestation visé le concernant, qui a été lancé le 11 janvier, faisait état d’accusations d’agression sexuelle et d’attouchements sexuels sur une personne mineure de moins de 16 ans.

Les actes reprochés se seraient déroulés entre le 1er décembre 2013 et le 23 octobre 2015 «à Montréal et ailleurs au Québec», selon le mandat. M. Deguire était alors en poste comme maire d’arrondissement.

Chacun de ces deux chefs d’accusation entraîne une peine maximale de prison de 14 ans et un minimum d’un an, vu l’âge de la présumée victime, qui avait moins de 16 ans.

L’homme marié de 66 ans avait démissionné comme maire d’arrondissement plus tôt en janvier, dans la foulée d’une enquête criminelle menée sur lui par le Service de police de la ville de Montréal (SPVM).

La procureure de la Couronne, Louise Blais, et l’avocat de l’accusé, Alexandre Bergevin, ont refusé mercredi de commenter les faits et les conditions que l’homme devra respecter, alléguant une ordonnance de non-publication.

L’homme doit revenir en Cour le 23 mars.

Laisser un commentaire