L’ex-ministre John Baird est nommé au conseil d’administration du CP

CALGARY – L’ex-ministre conservateur John Baird vient d’être nommé au conseil d’administration du Chemin de fer Canadien Pacifique, une fonction pour laquelle il touchera au moins 235 000 $ par année.

M. Baird, âgé de 45 ans, a officiellement quitté son poste de ministre des Affaires étrangères il y a deux semaines. Vendredi dernier, son nom apparaissait dans le plus récent rapport annuel de la minière torontoise Barrick Gold (TSX:ABX), à titre de conseiller à l’international.

En plus de M. Baird, le Canadien Pacifique (TSX:CP) a nommé à son conseil d’administration — pour la première fois — son président et chef de l’exploitation, Keith Creel, apprend-on dans le document réglementaire préparé en vue de la prochaine assemblée annuelle des actionnaires, le 14 mai. Ces deux nominations porteront à 13 le nombre de membres du conseil d’administration.

Le document réglementaire indique par ailleurs que le chef de la direction du CP, Hunter Harrison, a touché l’an dernier plus de 17,6 millions $, comparativement à 7,2 millions $ en 2013 — et 49,1 millions $ en 2012, lorsqu’on l’a tiré de sa retraite du concurrent CN (TSX:CNR).

En plus de son salaire de base de 2,4 millions $, le dirigeant âgé de 70 ans a touché 3,66 millions $ en participation aux bénéfices, 3,66 millions $ en options sur actions, 7,3 millions $ en primes annuelles, 14 000 $ en valeur de rente et 582 000 $ en avantages divers.

Le transporteur ferroviaire a expliqué que l’augmentation des émoluments de M. Harrison est attribuable à la hausse du dollar américain — il est payé dans cette devise — et à l’excellente performance financière de l’entreprise.

Le bénéfice net du CP a augmenté de 69 pour cent l’an dernier, à 1,48 milliard $, et ses revenus ont progressé de huit pour cent, pour atteindre un record historique de 6,62 milliards $.

M. Harrison a prolongé son contrat jusqu’à juin 2017.