L’Île-du-Prince-Édouard veut mettre fin à la vente de tabac aromatisé

CHARLOTTETOWN – Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard veut mettre fin à la vente des produits de tabac aromatisé dans la province.

Le ministre de la Santé, Doug Currie, a déposé un projet de loi en ce sens, mardi.

Les préoccupations de divers groupes opposés aux produits du tabac, dont la Société canadienne du cancer, ont poussé le ministre à aller de l’avant avec une telle mesure.

La Nouvelle-Écosse est devenue, récemment, la première province canadienne à vouloir bannir la vente des produits de tabac aromatisé.

Quatre autres provinces ont enclenchées un processus législatif pour faire de même, notamment, le Québec, l’Ontario et l’Alberta.

Laisser un commentaire