L’Office des transports appelé à agir pour les passagers coincés de SkyGreece

TORONTO – L’Office des transports du Canada (OTC) a reçu une demande d’urgence pour protéger et dédommager des passagers SkyGreece Airlines, cloués au sol depuis que la compagnie a cessé ses activités jeudi, après une semaine d’interruption de service.

La demande déposée par un défenseur des droits des passagers soutient que l’agence fédérale a l’autorité nécessaire pour protéger les quelque 1000 passagers touchés par les annulations de vol de SkyGreece.

Gabor Lukacs demande à l’OTC d’ordonner à la petite compagnie aérienne canadienne de réorganiser dans les 24 prochaines heures les trajets de ses clients avec d’autres compagnies aériennes.

Il exige aussi que l’office ordonne à SkyGreece de prévoir un fonds de sécurité de 8,7 millions $ pour dédommager les passagers.

M. Lukacs affirme que le principal actif de la compagnie aérienne est son seul avion, qui se trouve à l’aéroport Pearson de Toronto, et que les passagers n’auront aucune issue si la vente de l’appareil est approuvée.

Sur son site Web, SkyGreece présente ses excuses pour la crise actuelle et demande aux passagers de contacter leur agence de voyage pour s’entendre sur un «voyage de rechange».

Le transporteur aérien affirme aussi avoir subi un recul financier peu après avoir lancé son service international en mai, à cause de la crise économique grecque.

Laisser un commentaire