L’Office national de l’énergie enquête sur les pratiques de TransCanada

CALGARY – L’Office national de l’énergie a indiqué qu’il enquêtait de nouveau sur les pratiques du géant des oléoducs TransCanada (TSX:TRP) en matière de sécurité.

Selon le porte-parole Darin Barter, une personne inquiète a porté les problèmes à l’attention de l’Office, qui a entamé une enquête en décembre.

Selon un article de l’agence Reuters, l’enquête pourrait porter sur plus d’une dizaine d’allégations au sujet de la rapidité, de la qualité et de la gestion des réparations sur des oléoducs en Alberta.

M. Barter a indiqué que l’ONÉ prenait ces allégations au sérieux, mais qu’il n’y avait pas de menace ou de risque immédiat à la sécurité ou à l’environnement.

En 2012, un dénonciateur différent — un ancien employé de TransCanada — avait soumis ses inquiétudes à l’ONÉ sur des questions de sécurité.

Un audit avait suivi et un rapport, déposé il y a un peu plus d’un an, avait souligné des problèmes dans certains secteurs.