L’oxycodone en baisse mais les surdoses en lien avec des opioïdes en hausse

TORONTO – Des experts en toxicomanie de l’Ontario affirment que la diminution de la fréquence de prescription d’oxycodone a permis de réduire le nombre de morts par surdose, mais que d’autres opioïdes semblent avoir de plus en plus pris sa place.

Des chercheurs du Centre pour les dépendances et la santé mentale à Toronto disent que les prescriptions pour des drogues comme les hydromorphones et les timbres de Fentanyl ont augmenté depuis 2010, lorsque des mesures pour réduire la présence d’oxycodone ont été mises en place.

Malgré cela, le chercheur principal, Benedikt Fischer, a dit que malgré une diminution globale des prescriptions pour ce type de médicaments, le nombre de décès par surdoses d’opioïdes en Ontario continue d’augmenter.

Les décès liés à l’oxycodone ont diminué de 30 pour cent en 2013, mais le nombre de décès liés aux opioïdes en général a augmenté de 24 pour cent entre 2010 et 2013 — de 467 à 577.

M. Fischer soutient que le principal responsable des dépendances aux opioïdes et des décès liés aux surdoses est la prescription excessive — trop de médicaments à trop de personnes, avec des doses trop élevées.

Il affirme que des mesures de santé publiques sont nécessaires pour réduire l’excès de prescription de ces narcotiques puissants et afin de limiter leur usage à ceux qui en ont besoin, comme ceux qui ont de graves douleurs en raison d’un cancer.

«Nous devons réduire ces facteurs principaux pour apporter un changement significatif à cet état des choses», a dit M. Fischer, dont les commentaires rédigés avec ses collègues du Centre pour les dépendances et la santé mentale paraissent dans la revue spécialisée Pain Physician.

Laisser un commentaire