L’Université de Victoria a créé la première chaire d’études transgenres au monde

VICTORIA – La toute première chaire d’études transgenres au monde est créée à l’Université de Victoria, grâce au don d’un million de dollars d’une milliardaire américaine transgenre.

Le docteur en sociologie Aaron Devor travaillera avec des chercheurs, des militants et des étudiants pour faire évoluer les sciences sociales dans ce domaine. Il explorera les différents enjeux de cette question, notamment les soins de santé, la pauvreté, la discrimination et le suicide.

C’est la fondation Tawani, dirigée par la riche héritière Jennifer Pritzker, qui a permis la création de la nouvelle chaire de recherches au sein de la faculté des sciences sociales de l’Université de Victoria, en Colombie-Britannique.

Le docteur Devor soutient que beaucoup trop de personnes transgenres et transexuelles vivent encore dans la pauvreté et la peur. La chaire de recherches se mettra aux services de ceux qui souhaitent obtenir de l’information pour leurs propres travaux ou pour l’élaboration de politiques publiques, a-t-il dit.

Le professeur Devor est, entre autres distinctions, membre de la prestigieuse Académie internationale de sexologie. Il a déjà été doyen des études supérieures de l’Université de Victoria, et y a fondé et dirigé le premier service d’archives transgenres.

Laisser un commentaire