Manifestation à Montréal pour la fermeture du refuge animalier Berger Blanc

MONTRÉAL – Une quarantaine de personnes accompagnées d’une douzaine de chiens ont manifesté devant l’hôtel de ville de Montréal samedi après-midi pour demander la fermeture du refuge animalier le Berger Blanc.

Selon l’organisatrice de cette manifestation qui se déroule à la même période de l’année depuis quatre ans, Manon Pelchat, il y a «trop d’euthanasies inutiles et de cruauté au Berger Blanc». Les manifestants réclament la fermeture de l’établissement ou la démission de son président, Pierre Couture.

Plusieurs arrondissements montréalais sont sous actuellement sous contrat avec cette entreprise basée à Rivière-des-Prairies.

Une manifestante, Myriam Saint-Pierre accuse le Berger Blanc ne pas avoir changé ses méthodes alors qu’il aurait promis de le faire à la suite d’un reportage, il y a quelques années. Elle affirme même que c’est «de pire en pire».

Mme Saint-Pierre a dit espérer que la manifestation pique la curiosité des passants et en pousse certains à faire leurs propres recherches sur l’entreprise. «Si vous aimer votre toutou autant que votre enfant, informez-vous avant de prendre une décision pour lui», a-t-elle fait valoir.

Manon Pelchat a lancé en février dernier une pétition en ligne pour faire fermer le Berger Blanc. Celle-ci avait recueilli 1159 signatures en date de samedi.

«Aujourd’hui, nous recherchons surtout la visibilité, a ajouté Saint-Pierre. On ne s’attend pas à ce que Denis Coderre sorte de la mairie pour nous, il a droit à sa fin de semaine!»

La Presse Canadienne a tenté de joindre le Berger Blanc samedi, sans succès.