Manifestation contre les mesures d’austérité au Nouveau-Brunswick

FRÉDÉRICTON, N.-B. – Des centaines d’employés de la fonction publique ont manifesté à l’Assemblée législative du Nouveau Brunswick, jeudi, pour réclamer que le gouvernement fasse marche arrière sur certaines mesures d’austérité.

Des enseignants se sont exprimés contre des suppressions d’emplois, alors des travailleurs du milieu hospitalier se sont opposés aux projets du gouvernement de privatiser des services.

Le gouvernement libéral a récemment annoncé qu’il négociait avec le secteur privé pour les services alimentaires et d’entretien dans les hôpitaux.

D’après Norma Robinson, présidente du conseil des syndicats d’hôpitaux du Nouveau-Brunswick, les Néo-Brunswickois n’appuieront pas la privatisation de services et vont faire pression auprès de leurs élus pour qu’ils laissent tomber ce projet.

Mais la province a besoin de faire des économies pour éliminer un déficit de 400 millions $ par année et commencer à réduire la dette, fait valoir le ministre des Finances, Roger Melanson.

L’ancien ministre de la Santé, Hugh Flemming, a été acclamé par les manifestants lorsqu’il a déclaré que l’ancien gouvernement avait considéré puis rejeté l’idée de la privatisation.