Mike Babcock est fort conscient de l’ampleur du défi qui l’attend à Toronto

TORONTO – Mike Babcock est officiellement devenu l’entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto jeudi, affirmant au passage qu’ils formaient «l’équipe du Canada» et qu’ils doivent retrouver leurs lettres de noblesse.

Âgé de 52 ans, Babcock est le 30e instructeur de l’histoire de la formation torontoise.

L’ancien mentor des Red Wings de Detroit prendra les rênes d’un groupe qui a terminé au 27e rang dans la LNH en 2014-2015, avec une fiche de 30-44-8.

Lors d’une conférence de presse courue au foyer du Centre Air Canada, jeudi matin, Babcock a dit être emballé d’occuper ce poste.

Il a cependant averti que l’aventure sera longue, mais promis qu’elle sera très agréable.

Et il a ajouté qu’il n’était pas effrayé par le défi qui l’attend.

«Je suis arrivé ici avec les yeux grand ouverts», a-t-il résumé.

Babcock a clairement fait savoir aux journalistes qu’il est conscient de la tâche qui l’attend, et qu’il n’aura aucun problème à oeuvrer dans l’énorme marché que représente Toronto.

«Ce sera un imposant, imposant défi», a-t-il reconnu.

Devant la meute de journalistes, ce fut une prestation de qualité de la part du vétéran entraîneur-chef, qui est parvenu à mettre ses atouts à l’avant-plan sans pour autant donner l’impression d’être prétentieux.

La «fièvre Babcock» a envahi Toronto depuis l’annonce de sa signature, mercredi.