Mohamed Fahmy est dans un «état d’esprit épouvantable», dit sa famille

La famille du journaliste canado-égyptien condamné pour activités liées au terrorisme par un tribunal du Caire a indiqué que l’homme de 40 ans était dans un «état d’esprit épouvantable».

La condamnation de Mohamed Fahmy et de deux collègues, prononcée la semaine dernière, a été dénoncée comme une atteinte grave à la liberté d’expression.

Mohamed Fahmy travaillait pour la chaîne anglaise d’information qatarie Al-Jazira lorsqu’il a été arrêté aux côtés d’autres journalistes, le 29 décembre. Il a écopé de sept ans de prison.

Le frère de Mohamed Fahmy a affirmé que sa famille avait été bouleversée par le verdict, mais qu’elle continuerait de se battre pour la libération du journaliste et l’abandon de toutes les accusations.

La famille porte la cause devant un tribunal d’appel, tente d’obtenir une grâce présidentielle et espère que la pression internationale puisse mener à un renversement exceptionnel de la condamnation.

Mais les proches du journaliste canado-égyptien affirment aussi que Mohamed Fahmy est démoralisé et ne veut pas se créer trop d’espoirs. Ils affirment qu’il veut désormais tenter d’amorcer en prison des études en diplomatie internationale.