Triple homicide dans Chaudière-Appalaches: une adolescente parmi les victimes

SAINTE-CROIX, Qc – Une jeune fille est l’une des victimes d’un triple homicide et d’une tentative de meurtre survenus samedi soir dans deux résidences distinctes de Chaudière-Appalaches, dans ce qui a toutes les apparences d’un drame familial.

Les autorités policières ont confirmé dimanche que Médora Godin, âgée de 13 ans, a été tuée, tout comme deux autres adultes, dans une histoire nébuleuse que les enquêteurs de la Sûreté du Québec tentent d’éclaircir.

Le drame aurait débuté samedi en soirée. Des patrouilleurs du corps policier provincial ont été appelés à se rendre dans une résidence de la municipalité de Sainte-Croix, au sud de Québec.

À leur arrivée, les policiers ont fait la découverte de deux corps à l’extérieur de la maison. Un important dispositif policier a alors été déployé pour tenter de comprendre les circonstances de l’événement.

La division des crimes contre la personne et le service d’identité judiciaire de la Sûreté du Québec ont été dépêchés sur les lieux. Des marques de violence étaient visibles sur les deux victimes, ont remarqué les enquêteurs.

Les deux personnes retrouvées mortes à Sainte-Croix sont Benoît Daigle, 39 ans, et Nancy Samson, 44 ans. Dimanche en journée, la police refusait de dire si les deux individus formaient un couple et s’ils étaient propriétaires de la demeure à proximité de laquelle leurs corps ont été retrouvés.

Les premières informations obtenues par les policiers spécialisés en scènes de crime les ont amenés à s’intéresser à une autre demeure, cette fois au sud de Lévis.

«Le travail des enquêteurs [à Sainte-Croix] les a poussés à se rendre dans une résidence de Saint-Isidore et une fois sur place, les policiers ont découvert trois corps inanimés», a expliqué Mélanie Dumaresq, porte-parole de la Sûreté du Québec, à La Presse Canadienne.

Les policiers ont constaté le décès d’un enfant sur les lieux, la jeune Médora. Une autre jeune fille, âgée de 11 ans, a été transportée d’urgence à l’hôpital, où l’on craignait encore pour sa vie dimanche soir.

L’autre personne retrouvée à Saint-Isidore, aussi dans un état critique, serait le suspect du triple homicide et de la tentative de meurtre sur la jeune fille de 11 ans.

La police ne pouvait cependant confirmer, dimanche soir, le lien qui unissait cet homme aux victimes retrouvées à Sainte-Croix. Il est cependant considéré comme «suspect» dans cette affaire.