Meurtres de cinq jeunes à Calgary: le suspect formellement accusé

CALGARY – Un jeune homme âgé de 22 ans a été formellement accusé mardi soir des meurtres de cinq étudiants, à Calgary.

Matthew Douglas de Grood fait face à cinq chefs d’accusation de meurtre prémédité.

Le chef de la police de Calgary, Rick Hanson, a confié à des journalistes avoir discuté avec le père du suspect, un policier avec 33 ans d’ancienneté, et que cet officier et sa femme avaient le coeur brisé.

«Ils sont submergés par la peine… Ces jeunes gens sont morts et ils sont absolument dévastés.»

Le crime s’est produit dans une résidence où avait lieu une fête entre amis.

Le suspect est arrivé à cette fête tôt mardi matin, a mis la main sur un couteau de grande taille et a commencé à poignarder les victimes les unes après les autres, selon M. Hanson.

«Quelque chose a-t-il précipité l’événement? Y avait-il quelque chose que quelqu’un a fait qui aurait pu être considéré comme une insulte ou un affront envers cette personne? Au meilleur de notre connaissance, pour l’instant, il n’y a rien pour indiquer que cela ait été le cas», a dit M. Hanson.

Le chef de police a précisé que personne ne semblait dormir lors de la fête, mais que tous ont été pris par surprise. L’un des fêtards a été en mesure de composer le 9-1-1.

Trois hommes sont morts sur place, tandis qu’un autre homme et une femme sont décédés plus tard à l’hôpital.

«Il s’agit de la pire affaire de meurtre de l’histoire de Calgary, a dit le chef Hanson. Nous n’avons jamais vu cinq personnes tuées par un seul agresseur à un même endroit. La scène était horrible.»

Au dire du chef Hanson, toutes les victimes étaient «de bonnes personnes», âgées dans la vingtaine.

L’identité des victimes n’a pas encore été officiellement dévoilée. Elle le sera lorsque les autopsies seront complétées, ont indiqué les autorités policières.

Deux des morts ont cependant été identifiés par des amis comme étant Zackariah Rathwell et Josh Hunter, tous deux membres d’un groupe de musique appelé Zackariah and the Prophets.

La police a été appelée vers 1 h 20 dans le quartier résidentiel de Brentwood, dans le nord-ouest de la ville, non loin du campus de l’Université de Calgary. Le suspect a été arrêté avec l’aide de l’unité canine de la police environ 40 minutes après les meurtres. L’homme a été emmené à l’hôpital pour y soigner des morsures de chien.

Une page Facebook enregistrée au nom de Matt de Grood indique que l’individu a complété un baccalauréat en psychologie de l’Université de Calgary l’an dernier, et qu’il avait été accepté en droit pour l’automne prochain.

Le plus récent message remonte à lundi soir: «Dread and the fugitive — the world needs a hero», une référence à une chanson et un album du groupe de «trash metal» Megadeath.

Samedi dernier, le message «droits égaux pour toutes les appartenances ethniques et toutes les identités en vertu de la charte» avait été publié au même endroit.

La maison où les meurtres ont eu lieu est située dans une paisible rue résidentielle bordée d’arbres. Des voisins ont indiqué que la maison avait été louée par des étudiants de l’université, et que la fête faisait suite à la «Journée annuelle des bermudas» («BSD», Bermuda Shorts Day) de l’association étudiante, lundi.

Le journal étudiant, The Gauntlet, a écrit sur cette tradition il y a deux semaines dans un article intitulé de façon humoristique «BSD: ce sera un bain de sang».

Sur Twitter, plusieurs étudiants ont écrit avoir commencé à boire tôt dans la matinée, lundi, et continué après l’événement sur le campus dans des fêtes tenues un peu partout dans le secteur.

Trent Pattison a écrit: «Triste que des jours qui devraient être sources de souvenirs joyeux resteront à la mémoire pour les mauvaises raisons. #BSD2014.»

L’Université de Calgary a publié un bref communiqué lundi, affirmant sur son site Web qu’un soutien psychologique serait offert à quiconque en exprimerait le besoin. «L’Université de Calgary pleure la mort de cinq jeunes tués tôt ce matin (mardi) à Brentwood», indique le communiqué.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, a offert ses condoléances sur Twitter. «Les pensées et les prières de tous les résidants de Calgary vont aux jeunes qui sont morts ce matin (mardi), à leur famille, leurs amis et à la communauté universitaire», a écrit le maire.