N.B.:autre accusation reliée à la drogue pour Rémi Duguay qui revient en cour

POKEMOUCHE, N.-B. – Un individu prétendument impliqué dans un trafic de cocaïne découlant de l’opération J-Touchdown vient d’être à nouveau accusé à la suite d’une descente policière effectuée jeudi dans une résidence de Petite-Rivière de l’Île et de Pointe-Canot, au Nouveau-Brunswick.

Rémi Duguay, 48 ans, de Pointe-Canot, fait maintenant face à d’autres accusations reliées au trafic de drogue. Il a été accusé cette fois de possession de méthamphétamine et de marijuana dans le but d’en faire le trafic.

Lors de la descente policière, des médicaments sur ordonnance et des objets associés aux drogues et de l’argent ont été saisies. Une femme de 32 ans a aussi été arrêtée. Elle a été libérée.

Par contre, Rémi Duguay restera incarcéré jusqu’à sa prochaine comparution prévue mardi.

L’accusé recomparaîtra également le 15 septembre pour inscrire son plaidoyer en lien avec les autres accusations découlant de l’opération J-Touchdown.

Jeudi, deux autres individus accusés de trafic de cocaïne dans le cadre de l’Opération J-Touchdown comparaîtront à nouveau devant la Cour provinciale de Tracadie pour faire connaître leur plaidoyer.

(Collaboration Réjean Hébert CKRO)