N.-B.: les aînés et les agriculteurs reçoivent leur lot de promesses électorales

FREDERICTON – Le Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick est resté concentré sur la question de l’emploi au cours de la journée de campagne électorale de mardi, liant les politiques sur l’utilisation des terres et la réduction de la paperasserie pour les agriculteurs à la création d’emplois en région.

Selon le premier ministre sortant David Alward, un deuxième mandat pour son gouvernement permettrait de s’appuyer sur les programmes d’achat local et l’obligation, pour les ministères, d’envisager les produits locaux pour l’achat de produits alimentaires destinés à des rencontres et des conférences. Cette approche est conçue pour attirer de nouveaux agriculteurs au sein de l’industrie, affirme-t-il.

De leur côté, le Nouveau Parti démocratique et le Parti libéral ont fait campagne sur des mesures d’aide destinées aux aînés et aux personnes vulnérables financièrement.

Le chef libéral, Brian Gallant, s’est ainsi engagé à aider les personnes âgées désirant rester chez elles à l’aide d’un nouveau crédit d’impôt destiné à alléger le coût des rénovations domiciliaires. Ce programme coûterait 4,8 millions $ par année.

Les aînés auraient droit à un remboursement allant jusqu’à 1000 $, ce qui, affirme M. Gallant, est similaire à un programme existant en Colombie-Britannique.

Dans un communiqué présenté lors d’un rassemblement partisan à Fredericton, M. Gallant mentionne que les personnes âgées «ont travaillé dur toute leur vie pour nous donner ce que nous prenons pour acquis». Selon lui, ces mesures créeront des emplois à court terme, «rendront la vie plus abordable et confortable pour les aînés», et permettront d’améliorer le système de santé et l’environnement.

Le chef libéral a également indiqué qu’un autre allégement fiscal serait offert aux aidants naturels, pour un montant de 1275 $ par année, et pourrait être réclamé pour jusqu’à trois personnes; au total, le programme représenterait des dépenses de 14,9 millions $.

Les libéraux ont également promis un projet pilote visant à aider les aînés à recevoir des soins à domicile, en plus d’élargir le mandat de l’ombudsman des personnes âgées.

Quant au chef néo-démocrate Dominic Cardy, il a fait campagne à Moncton, mardi, en promettant de nouvelles normes sur les taux d’intérêt des prêteurs sur salaire. «Ces entreprises ciblent les gens les plus vulnérables sur le plan financier, a dit M. Cardy dans un communiqué. Cela est injuste… et le nouveau NPD y mettra fin.»

M. Cardy appuie ainsi une législation qui plafonnerait les taux d’intérêt pouvant être exigés par ces prêteurs. La législation interdirait par ailleurs certaines pratiques dans ce domaine.

Les plus populaires