N.-B.: un homme termine un demi-marathon après avoir subi un arrêt cardiaque

MONCTON, N.-B. – Un citoyen du Nouveau-Brunswick a complété un demi-marathon à Moncton, dimanche — distribuant les accolades à ses proches, ses amis et à une technicienne paramédicale qui a sauvé sa vie lorsque son coeur s’est soudainement arrêté à seulement 600 mètres de la ligne d’arrivée lors de la course, il y a six mois.

Dave Mulford, un professeur d’éducation physique à la retraite âgé de 59 ans, a dit vouloir remercier les gens venus l’aider le 27 octobre, lorsqu’il s’est effondré, victime d’un arrêt cardiaque soudain.

L’une de ces personnes était Dana Richard, une technicienne paramédicale s’étant portée volontaire pour effectuer une patrouille à vélo dans le cadre de la course Courir pour Lire.

Selon elle, M. Mulford s’était effondré et ne répondait pas aux signaux lorsqu’elle est arrivée à ses côtés. Elle a immédiatement su qu’il avait été victime d’une crise cardiaque et a appelé une ambulance.

M. Mulford s’est finalement réveillé dans l’unité de soins cardiaques de l’Hôpital régional de Saint-Jean, trois jours plus tard, sans se souvenir de la course, ni même des deux journées précédentes.

L’ex-professeur d’éducation physique dit avoir toujours été un coureur actif, qui se trouvait en bonne forme, et a été surpris lorsqu’on lui a raconté ce qui s’était passé.

Selon la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC, on compte jusqu’à 40 000 arrêts cardiaques au pays par année, soit un à toutes les 12 minutes.

Selon Mme Richard, le nombre de coureurs de fond étant victimes d’un arrêt cardiaque est en fait plus faible comparativement aux autres sports, puisque les participants tendent à être bien entraînés.

Les plus populaires