NB: Potash Corporation suspend indéfiniement ses activités à la mine Picadilly

SUSSEX, N.B. – La corporation Potash annonce la suspension immédiate, pour une période indéterminée, des activités de la mine Piccadilly, au Nouveau-Brunswick, ce qui cause la perte d’entre 420 et 430 emplois.

La compagnie basée en Saskatchewan, un important producteur d’engrais pour l’agriculture, ne maintiendra qu’environ 35 employés au site de la région de Sussex afin d’en assurer la maintenance.

Le président et chef de la direction de Potash (TSX:POT), Jochen Tilk, affirme que la décision est nécessaire pour assurer la compétitivité de la compagnie et réduire ses coûts d’exploitation.

Potash entend minimiser l’impact des mises à pied au Nouveau-Brunswick en offrant à un peu plus de 100 de ses employés sacrifiés des postes à ses installations de la Saskatchewan. Des aides financières seront offertes à ceux qui n’y iront pas et Potash promet de consacrer 5 millions $ à l’aide aux petites entreprises locales.

Il y a quelques mois à peine, Potash a annoncé la fin de l’exploitation de potasse à la mine de Penobsquis, au Nouveau-Brunswick, afin d’en déplacer la production à la mine Piccadilly, située dans la même région du sud de la province. Cette décision avait causé 140 pertes d’emploi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.