Nettoyage de sites contaminés: la facture d’Ottawa est de plus en plus élevée

OTTAWA – La facture du gouvernement fédéral qui est associée au nettoyage de nombreux sites contaminés devient de plus en plus salée au fil du temps, selon le plus récent rapport des Comptes publics du Canada.

L’an dernier,le montant nécessaire pour effectuer ce grand ménage était évalué à environ 4,8 milliards $.

Désormais, il se chiffre plutôt à au moins 5, 8 milliards $.

Cette dernière estimation pourrait être bien loin de correspondre à la somme réellement nécessaire.

À ce jour, Ottawa a identifié 2400 sites où des opérations de décontamination pourraient être nécessaires.

Cependant, 6200 autres lieux demandent encore à être évalués.

Environ 200 de ces endroits ont déjà été catalogués comme étant hautement prioritaires étant donné qu’ils pourraient poser de graves risques à la fois pour l’environnement et la santé humaine.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral fait également face à d’importantes réclamations représentant une somme totale de 8,3 milliards $ en lien notamment avec des revendications territoriales de la part des autochtones et avec des appels en matière fiscale.

Enfin, les dépenses totales d’Ottawa ont été de 280,4 milliards $ en 2014-2015, en croissance de 3,6 milliards $ par rapport à l’année précédente.

Parmi les sorties d’argent notables, on retrouve entre autres un montant de près de 11,9 millions $verséaux victimes de la thalidomide, une somme d’environ 1, 5 million $ liée aux pertes de la Défense nationale dans le domaine des vêtements militaires et le vol par un membre du personnel du ministère des Affaires étrangères d’un peu moins de 45 000 $.

Laisser un commentaire