Neuf personnes en détresse sur un voilier canadien ont été sauvées

BOSTON – Neuf personnes qui se trouvaient à bord d’un grand voilier néo-écossais qui était secoué par de forts vents et de hautes vagues ont pu être sauvées par la Garde côtière américaine, lundi, à l’est de Gloucester, dans le Massachusetts. Et mardi, les autorités cherchaient à retrouver le bateau parti à la dérive.

La Garde côtière américaine avait été avertie, lundi, que les moteurs du navire Liana’s Ransom, qui se dirigeait vers les Caraïbes, avaient été désactivés. La génératrice était défectueuse et l’une de ses principales voiles était enroulée autour du mât.

Une tentative de remorquer le grand voilier de 26 mètres à l’aide de deux bateaux motorisés a échoué en raison de la mer agitée, a rapporté le porte-parole Ross Ruddell. «On a dû stopper le remorquage. La mer était trop dangereuse pour ramener les gens et le navire à bon port», a-t-il expliqué.

Finalement, les équipes de sauvetage ont précisé que les personnes à bord de la goélette de 26 mètres avaient été transférées à bord de canots de sauvetage. À cause des conditions climatiques, elles ont même dû enfiler des combinaisons d’immersion. Les vents atteignaient 55 kilomètres à l’heure et les vagues pouvaient atteindre trois mètres.

«C’est toujours difficile quand il faut sortir les gens d’un bateau au beau milieu d’une tempête, mais finalement on y est parvenu et on est bien content que tout le monde soit sain et sauf», a commenté M. Ruddell.

Un homme a subi une blessure à la tête quand il a essayé de sauter à bord du bateau de sauvetage. Il a été transporté à l’Hôpital général du Massachusetts par hélicoptère. Les huit autres membres de l’équipage ont été ramenés à Gloucester. L’homme a déjà pu quitter l’hôpital.

Les rescapés ont exprimé leur gratitude envers les autorités côtières. «Ils étaient ébranlés; on peut le comprendre. Mais ils étaient tout contents qu’on ait réussi à se rendre jusqu’à eux. Ils pourront continuer à voir leurs amis et leur famille maintenant», a commenté M. Ruddell.

Mardi, les autorités tentaient de retracer le voilier pour le remorquer vers le port, mais démâté, il était parti à la dérive. Un avis a été lancé aux autres équipages qui pourraient se trouver dans le secteur.

Le grand voilier se dirigeait vers Provincetown, au Massachusetts, avant qu’il se mette à éprouver des difficultés.

Laisser un commentaire
Les plus populaires