Nouvelle-Écosse: le procès de Christopher Phillips s’amorcera dès le 1er juin

HALIFAX – Le procès d’un homme, dont les accumulations de matériel chimique avaient poussé la police a ordonné des évacuations dans deux provinces différentes, débutera le 1er juin.

Son avocat, Michael Taylor, s’est présenté en Cour suprême de la Nouvelle-Écosse, jeudi, pour obtenir la confirmation de la date où Christopher Phillips devra se présenter au tribunal.

Ce citoyen américain de 42 ans a été accusé, le 22 janvier dernier, pour avoir menacé des agents de la paix et pour port d’une arme – du tétraoxyde d’osmium – dans un dessein dangereux.

Il avait été arrêté, la veille, dans un hôtel d’Ottawa dont les autres occupants avaient été poussés à quitter les lieux par les forces de l’ordre.

Des secteurs d’Halifax et de Grand Desert avaient également été évacués après la découverte d’une quantité impressionnante de produits chimiques par la police.

Laisser un commentaire