Nouvelle-Écosse: Phillips subira un procès pour possession de produits chimiques

HALIFAX – Un homme de Halifax accusé d’avoir proféré des menaces à des policiers avec des produits chimiques devra subir un procès.

L’avocat de la défense Mike Taylor a renoncé mercredi à la tenue d’une enquête préliminaire pour son client Christopher Phillips, qui a comparu brièvement à la cour provinciale, à Dartmouth, avant d’être reconduit en prison.

L’accusé se présentera à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse jeudi pour fixer les dates de son procès, qui se déroulera devant juge seul.

La police affirme avoir trouvé des produits chimiques à divers stades de détérioration dans un chalet et un cabanon de la région de Halifax appartenant à Phillips. Des évacuations à Halifax — et dans l’hôtel d’Ottawa où l’homme avait été arrêté — avaient été effectuées en janvier dernier.

La Couronne estime que le procès devrait durer cinq jours et elle s’est engagée à ce qu’il ait lieu le plus tôt possible.

Christopher Phillips, âgé de 42 ans, est accusé de possession d’une arme à des fins dangereuses et d’avoir proféré des menaces.

Laisser un commentaire