Nouvelle-Écosse: un ado condamné après avoir extorqué des photos sur Facebook

HALIFAX – Un adolescent a reçu une absolution conditionnelle, vendredi, après avoir été reconnu coupable d’extorsion et de possession de matériel pornographique juvénile qu’il a obtenu en menaçant une jeune fille sur Facebook.

Le garçon, dont le nom ne peut être révélé conformément à la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, avait 16 ans au moment où les crimes ont été commis en 2012.

Il a été déclaré coupable le 2 avril par la juge Anne Derrick de la Cour de la Nouvelle-Écosse à Halifax. Les accusations comprenaient aussi possession de matériel pornographique à des fins de distribution.

Dans son verdict écrit, la magistrate a affirmé que, selon les allégations présentées devant le tribunal, le jeune homme avait créé deux faux comptes Facebook, était entré en contact avec deux adolescentes et avait réussi à développer une amitié avec ces dernières sous le couvert des deux personnages fictifs.

D’après la Couronne, l’adolescent a ensuite décidé de tuer l’un des personnages et a utilisé l’autre pour informer les jeunes filles que le premier s’était enlevé la vie en se tranchant la gorge, ce qui les a poussées à faire toutes les deux une tentative de suicide.

Il aurait ensuite promis à l’une des adolescentes de lui révéler la véritable identité de l’un des personnages si elle lui envoyait une photo d’elle torse nu. Après qu’elle eut obtempéré, il a toutefois menacé de publié le cliché si elle ne lui en transmettait pas d’autres.

Dans son jugement, la juge Derrick a libéré le garçon à condition qu’il demeure avec ses parents et qu’il se tienne loin des ordinateurs ainsi que des médias sociaux pendant deux ans, sauf pour ses devoirs. Il devra aussi accomplir 100 heures de travaux communautaires et ne doit pas communiquer avec la victime.

Laisser un commentaire