NPD: Alexandrine Latendresse ne se représentera pas aux prochaines élections

OTTAWA – La députée fédérale Alexandrine Latendresse ne briguera pas un second mandat sous la bannière du Nouveau Parti démocratique (NPD).

«Je constate (…) qu’il m’est nécessaire de quitter cet univers qui est incompatible avec le besoin que j’éprouve de reprendre le contrôle de ma vie personnelle et de relever de nouveaux défis», a écrit l’élue de la circonscription de Louis-Saint-Laurent sur sa page Facebook vendredi matin.

Mme Latendresse dit quitter «le coeur lourd», se disant «fière» d’avoir fait mentir les experts et les analystes qui avaient prédit «l’échec» des députés néophytes du NPD qui avaient été élus à la faveur de la vague orange qui a déferlé au Québec au scrutin de mai 2011.

«Ensemble, nous avons mis fin à 150 ans de statu quo, d’alternance entre gouvernement et opposition d’allégeance libérale et conservatrice. Nous avons incarné l’espoir d’un renouveau des valeurs progressistes qui ont fait le Québec et le Canada», a-t-elle poursuivi.

Alexandrine Latendresse avait causé la surprise dans sa circonscription en défaisant la députée sortante, Josée Verner, qui avait occupé des postes de ministre au sein du gouvernement conservateur de Stephen Harper.

L’ancien ambassadeur du Canada en Ukraine, G. Daniel Caron, sera candidat à l’investiture dans Louis-Saint-Laurent, a confirmé vendredi une source du NPD, promettant «une annonce» lundi concernant cette circonscription.

Hormis Mme Latendresse, deux autres députés néo-démocrates du Québec ont annoncé qu’ils ne solliciteraient pas un autre mandat, soit Marie-Claude Morin (Saint-Hyacinthe—Bagot) et Tarik Brahmi (Saint-Jean).

Laisser un commentaire
Les plus populaires