OCDE: croissance modérée d’ici deux ans mais le déraillement demeure possible

PARIS – L’économie mondiale devrait croître à un rythme modéré au cours des deux prochaines années selon les Perspectives économiques publiées ce mardi par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L’organisme avertit toutefois que l’instabilité des marchés de capitaux et la fragilité de certaines grandes économies peuvent faire dérailler la croissance.

Dans les 34 pays membres de l’OCDE, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) devrait s’accélérer, passant de 1,2 pour cent cette année à 2,3 pour cent en 2014 et 2,7 pour cent l’année suivante. L’économie mondiale, pour sa part, devrait enregistrer une croissance de 2,7 pour cent cette année, avant de monter à 3,6 pour cent en 2014 et 3,9 pour cent en 2015.

Le rythme de la reprise mondiale a faibli depuis six mois à cause de la dégradation des perspectives des économies émergentes. La croissance a commencé à se redresser en Chine mais elle restera plus faible que prévu auparavant dans la plupart des autres économies de marché émergentes.

L’OCDE craint nouvel affrontement politique sur les questions budgétaires aux Etats-Unis et un ralentissement des achats d’actifs par la Réserve fédérale américaine.

Aux États-Unis, la croissance devrait atteindre 2,9 pour cent en 2014 et 3,4 pour cent en 2015. La zone euro devrait quant à elle amorcer une reprise progressive avec une croissance de 1 pour cent l’an prochain et à 1,6 pour cent en 2015.

En ce qui a trait au Canada, l’organisme basé à Paris prévoit une remontée de la croissance, qui ne s’est établie qu’à 1,7 pour cent cette année. Elle passera, d’ici deux ans, à 2,3 et 2,6 pour cent, respectivement.

L’OCDE s’attend à ce que la Banque du Canada soit obligée d’entreprendre en fin d’année prochaine un relèvement de son taux directeur qui pourrait s’établir à 2,25 pour cent en fin de 2015, soit à plus du double que celui actuellement en vigueur.

Les plus populaires