On exige des amendes plus salées pour le propriétaire des Stars de Dallas

KAMLOOPS, C.-B. – La couronne demande au juge d’augmenter les amendes qu’il a données à un homme parce qu’il a endommagé un habitat de saumons pendant des rénovations qu’il faisait à sa propriété de Kamloops, en Colombie-Britannique.

Tom Gaglardi, propriétaire des Stars de Dallas, et son entreprise Northland Properties, ont chacun été reconnus coupables de deux chefs d’accusation de détérioration de l’habitat du poisson. Ils ont été condamnés à payer des amendes et à faire des dons totalisant 140 000$.

Au cours du processus d’appel du jugement en Cour suprême de la Colombie-Britannique, mardi, un avocat de la couronne a demandé à la juge Susan Griffin que Gaglardi et sa compagnie soient plutôt sanctionnés à hauteur de 300 000$.

L’avocat de la défense Rob Bruneau a fait valoir que la sentence initiale était en concordance avec d’autres jugements semblables.

La peine maximum est de 1 million$, mais les sentences ont été majorées après la fin des rénovations de la propriété de Gaglardi. L’amende maximum dans son cas serait de 300 000$ par chef d’accusation.