Ontario: un automobiliste ivre aurait fait 4 morts dimanche au nord de Toronto

VAUGHAN, Ont. – Un homme de 29 ans a été formellement accusé, lundi, d’une douzaine de chefs liés à la conduite avec les facultés affaiblies après que trois jeunes enfants et leur grand-père ont été tués dans un accident impliquant trois voitures dans le nord de Toronto, dimanche après-midi.

Selon la police régionale de York, les victimes, une fillette de 2 ans, des garçons âgés de 5 et de 9 ans de même qu’un homme de 65 ans, prenaient toutes place à bord du même véhicule. Deux femmes les accompagnaient; elles ont été grièvement blessées mais on ne craint plus pour leur vie.

Leur véhicule et un autre transportant deux personnes ont été percutés, à Vaughan, à une dizaine de kilomètres au nord du centre-ville. Ces deux personnes n’ont pas été blessées.

Le suspect, Marco Muzzo, du Canton de King, fait face à 12 chefs d’accusation liés à la conduite en état d’ébriété, dont 4 chefs de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort.

Il est apparu brièvement en cour, lundi à Newmarket, et sera de retour au tribunal plus tard cette semaine pour subir son enquête sur remise en liberté.

Son avocat, Rudy Covre, s’est limité à dire que son client vit un moment difficile. «Je suis sûr que vous pouvez comprendre que c’est un moment très dur pour lui», a-t-il déclaré à sa sortie du tribunal. «Il vit des moments difficiles dans sa vie en ce moment», a-t-il précisé.

Deux des enfants fréquentaient l’école élémentaire St. Joachim à Brampton, a confirmé Bruce Campbell, un porte-parole du conseil scolaire du district catholique de Dufferin-Peel.

Daniel Neville-Lake était en 4e année, alors que son frère Harrison était en maternelle. Une lettre qui a été envoyée aux parents de tous les élèves identifie la soeur des deux garçons comme étant Milly Neville-Lake.

Des conseillers psychologiques se sont rendus à l’école lundi. La messe de mardi sera célébrée en l’honneur des disparus, a indiqué M. Campbell. «C’est un grand choc», a-t-il soupiré.

Le chef des pompiers de Vaughan Larry Bentley a raconté que les secours ont tenté de réanimer les enfants lorsqu’ils sont arrivés sur la scène de l’accident. «Nos coeurs sont avec la famille, a-t-il assuré. C’est un événement traumatisant pour tout le monde.»

Des centaines de personnes touchées par la tragédie ont envoyé des dons à la famille par le biais d’un site Internet. Peu après midi lundi, plus de 45 000 $ avait été récoltés.

Laisser un commentaire