Opération policière cette semaine au Québec contre les textos au volant

MONTRÉAL – Une opération nationale pour contrer les distractions au volant débute dimanche au Québec.

Tous les corps policiers s’unissent du 23 au 29 mars pour cette opération concertée appelée «Textes-tue», faisant allusion aux textos au volant qui peuvent causer des accidents parfois mortels.

L’an dernier, l’utilisation du cellulaire au volant a représenté une des principales causes de collisions. Que ce soit pour parler ou pour envoyer des textos, la Sûreté du Québec rappelle que cette action réduit considérablement l’attention et la concentration du conducteur. La composition d’un texto au volant augmenterait jusqu’à 23 fois le risque de provoquer une collision, selon des études.

La SQ souligne que le seul fait de tenir en main un appareil ayant une fonction téléphonique, tout en conduisant, constitue une infraction. Tout conducteur qui commet cette infraction s’expose à une amende de 120 $ et à 3 points d’inaptitude.

Advenant une urgence, la SQ demande aux automobilistes de s’immobiliser dans un endroit sécuritaire et autorisé.

Les plus populaires