PanAm: une accusation contre un joueur de soccer brésilien rejetée

TORONTO – Une accusation d’agression sexuelle contre un joueur de soccer ayant joué pour l’équipe brésilienne aux derniers Jeux panaméricains à Toronto a été retirée, mais son avocat déplore que la réputation de l’athlète ait été entachée.

L’accusation portée contre Lucas Domingues Piazon, 21 ans, a été rejetée mardi matin, puisqu’il n’y avait pas de possibilité raisonnable de condamnation, a expliqué l’avocat de la défense Brian Greenspan.

La police de Toronto savait que le rejet était inévitable et qu’elle avait tort de salir inutilement la réputation du joueur de soccer international, selon lui. Il a qualifié les actions de la police de «malveillantes».

M. Piazon, prêté au club de Reading par Chelsea, vivait «sous un nuage de suspicion internationale» depuis le 29 octobre dernier, lorsqu’il a été annoncé qu’une accusation était déposée, a affirmé Me Greenspan.

À ce moment-là, la police de Toronto avait annoncé l’obtention de mandats d’arrestation pour M. Piazon et Andrey Da Silva Ventura, 22 ans, qui a aussi joué dans l’équipe du Brésil aux Jeux panaméricains.

Le mandat d’arrestation provincial contre M. Piazon signifiait qu’il pouvait être arrêté s’il revenait en Ontario.

M. Ventura, qui joue présentement au Brésil, devrait suivre un long processus pour être déporté au Canada pour recevoir les accusations, puisqu’il n’existe pas de traité d’extradition avec le Brésil. L’accusation contre lui tient toujours, a confirmé la police.

Les allégations découlent d’un incident impliquant une jeune femme de 21 ans qui, selon la police, a rencontré les deux joueurs de soccer à un endroit populaire du centre-ville de Toronto. Les trois seraient retournés à un domicile et la victime aurait été agressée après s’être endormie.

Un troisième athlète brésilien a été accusé de crime de nature sexuelle pendant les compétitions panaméricaines de l’été dernier. La police dit avoir un mandat d’arrestation pour Thye Mattos Ventura Bezerra, un joueur de water-polo de 27 ans, accusé d’un crime semblable le 16 juillet.

M. Bezerra aurait agressé une femme de 22 ans alors qu’elle dormait dans sa chambre, dans son appartement du centre-ville.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.