Parizeau: Le PQ doit changer radicalement et miser sur la souveraineté

MONTRÉAL – À la lumière de la récente défaite électorale, Jacques Parizeau estime que le Parti québécois devra se transformer radicalement et s’engager clairement à réaliser la souveraineté du Québec.

Dans une chronique au Journal de Montréal, l’ancien premier ministre et chef du PQ affirme que le parti doit cesser de croire que «de parler ouvertement de souveraineté fait perdre des votes». Selon lui, le PQ doit retrouver sa raison d’être et miser sans compromis sur l’indépendance du Québec, même en campagne électorale.

Jacques Parizeau soutient que la stratégie électorale de ne parler que d’un bon gouvernement pour prendre le pouvoir a échoué. M. Parizeau déclare que plusieurs souverainistes ont refusé cette «espèce de supercherie», et ont quitté le PQ pour Option nationale ou Québec solidaire.

Selon lui, il ne faut pas que la souveraineté du Québec devienne «une sorte de drapeau que l’on agite de temps à autre devant les militants de façon à les garder en appétit et dans les rangs». L’ancien chef péquiste rappelle qu’un sondage effectué peu avant la dernière campagne électorale donnait 41 pour cent d’appui au OUI à un éventuel référendum sur la souveraineté.

Jacques Parizeau admet que le Québec a changé et que le Parti Québécois devra se transformer radicalement. Il estime que le pays à construire «sera différent de celui auquel on aspirait il y a 20 ou 30 ans». Il précise que le parcours pour accéder à l’indépendance va demander «beaucoup de préparation et d’études, d’explications et de promotion».

Jacques Parizeau recommande aux dirigeants et militants du parti de prendre le temps de réfléchir. Selon lui, la prochaine campagne à la chefferie devrait donner une bonne indication sur la voie qui sera choisie.