Pas de rencontre prévue pour l’instant entre Trudeau et Couillard

OTTAWA – Aucune rencontre n’est prévue à court terme entre le premier ministre désigné Justin Trudeau et son homologue du Québec, Philippe Couillard.

M. Trudeau s’est rendu à Queen’s Park mardi, où il a été accueilli par la première ministre ontarienne Kathleen Wynne et une bonne partie de son caucus sous les applaudissements et les accolades. Mme Wynne a fait campagne ouvertement en faveur de M. Trudeau au cours des dernières semaines.

Une visite semblable à Québec n’est pas, pour l’instant, au programme. Dans les rangs libéraux fédéraux, on indique toutefois que les deux hommes politiques se sont parlé au téléphone le soir des élections.

Le porte-parole du Parti libéral du Canada (PLC), Daniel Lauzon, souligne que M. Trudeau «est très ouvert» à des rencontres avec les premiers ministres et les leaders autochtones et en faveur d’une «plus grande collaboration avec ceux-ci».

Il note également que M. Trudeau a invité ses homologues provinciaux — tout comme les chefs des partis d’opposition fédéraux — à la conférence de Paris portant sur les changements climatiques, qui doit débuter le 30 novembre.

Au lendemain du scrutin, M. Couillard s’était réjoui de la victoire de M. Trudeau et de ce qu’il perçoit comme un «lent déclin du mouvement souverainiste», notant que le Québec se retrouvait «en position de force» à Ottawa. Les libéraux fédéraux ont fait élire 40 députés au Québec le 19 octobre, incluant M. Trudeau dans la circonscription de Papineau à Montréal.