Pédophilie aux ÉU: le Québécois René Roberge connaîtra sa sentence en juin

MIAMI – René Roberge, ce Québécois qui s’est rendu en Floride l’automne dernier pour avoir des relations sexuelles avec un garçon de 14 ans, connaîtra sa peine le 14 juin.

René Roberge, 47 ans, de Sherbrooke, a plaidé coupable à quatre accusations, lundi, devant la Cour fédérale à Miami.

Deux des accusations qui pesaient contre lui, liées au fait de s’être rendu en Floride pour avoir des relations sexuelles avec une personne tout en sachant qu’elle était d’âge mineur, entraînent une peine minimale de dix ans d’emprisonnement.

Roberge était allé à Fort Lauderdale à la suite d’échanges sur internet avec ce qu’il croyait être le père du garçon de 14 ans, mais il était en fait en contact avec des enquêteurs de la police.

Les policiers auraient également retrouvé de la pornographie juvénile dans l’ordinateur de l’accusé.

Le Québécois âgé de 47 ans était également accusé d’avoir planifié une relation sexuelle avec un adolescent à San Antonio, au Texas.

Les plus populaires