Personnes âgées allongées au sol: Barrette désigne deux enquêteurs

QUÉBEC – Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a désigné deux enquêteurs pour faire la lumière sur les événements survenus au Centre d’hébergement Cooke de Trois-Rivières, la semaine dernière.

Le ministre a pris cette décision à la suite de la diffusion d’une vidéo montrant deux personnes âgées résidant au centre Cooke allongées au sol, à côté de leur lit, pendant plus de deux minutes sans recevoir l’aide appropriée.

Réalisée à l’aide d’un téléphone cellulaire par une visiteuse en début de soirée le 15 juillet, la vidéo a enflammé les réseaux sociaux.

Troublé par ces images, le ministre Barrette a annoncé lundi la nomination de Johanne Gauthier à titre d’enquêtrice principale pour diriger l’enquête ministérielle et de Théodore Poulin, qui agira à titre d’enquêteur.

«Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec prend la situation très au sérieux et mène déjà sa propre analyse de la situation. Cependant, compte tenu de la nature des éléments allégués, nous considérons important de mener une enquête tout à fait indépendante», a déclaré M. Barrette dans un communiqué.

Aujourd’hui à la retraite, Mme Gauthier a oeuvré notamment à titre de directrice de l’organisation des services à la clientèle et commissaire régionale à la qualité à l’Agence de développement des réseaux locaux de services de santé de la Montérégie. Elle a aussi été directrice générale du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDITED) de la Montérégie-Est.

Le communiqué souligne que le mandat de Mme Gauthier sera d’obtenir «une compréhension éclairée de la situation, des circonstances et du contexte dans lesquels ces événements se sont déroulés». Attendu le 17 août, le rapport d’enquête formulera également des recommandations.

Mme Gauthier sera appuyée dans sa tâche par M. Poulin, qui est familier avec ce genre d’enquêtes. Elle pourra aussi s’adjoindre la collaboration d’autres personnes si elle le juge utile.

L’enquêtrice devait rencontrer lundi le président-directeur général du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Martin Beaumont, de même que les représentants du comité des résidants.

Les instances syndicales seront pour leur part rencontrées dans les prochains jours.

«Cette situation qui a été rapportée sur vidéo n’a rien d’acceptable ou de normal. Nous sommes soucieux du bien-être et de la sécurité des personnes âgées hébergées en CHSLD, d’où la tenue de cette enquête», a précisé le ministre de la Santé.

Note to readers: au 7e para, bien lire que le rapport est attendu le 17 août

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie