Plus de 200 Canadiens infectés par un virus transmis par des moustiques

OTTAWA – Plus de 200 Canadiens ont été infectés par un virus qui a touché près de 800 000 personnes dans les Caraïbes.

En date du 1er octobre, 201 Canadiens avaient été piqués par des moustiques qui transportaient le chikungunya. Le virus provoque de la fièvre, des douleurs articulaires et musculaires et, dans certains cas, des maux de tête, de la nausée, de la fatigue et des éruptions cutanées.

La maladie ne peut pas avoir été transmise au Canada puisqu’aucun moustique au pays n’est contaminé, a indiqué Éric Desrosiers, représentant de Santé Canada.

La majorité des gens infectés au Canada s’étaient auparavant rendus dans les Caraïbes, où le virus se serait développé en 2013, selon M. Desrosiers.

Le premier cas de la maladie dans l’hémisphère occidental avait été signalé sur l’île de St-Martin, en décembre dernier.

La Jamaïque a récemment déclaré l’état d’urgence pour s’attaquer au virus. Certains estiment que jusqu’à 60 pour cent de la population de ce pays aurait été infectée.

D’autres infections ont été rapportées aux États-Unis, en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Le mois dernier, le Canada avait prévenu les voyageurs qui se rendent dans ces zones de se protéger des piqûres de moustique.

L’Agence de santé publique du Canada avait aussi conseillé aux Canadiens de visiter leur médecin au moins six semaines avant de partir dans les Caraïbes.

Les plus populaires